Rechercher

L'HISTOIRE DU TERRARIUM

De nos jours, le terrarium est très tendance ! Cependant, le terrarium n’est pas une création moderne. Plongeons-nous dans l’histoire et rappelons ses origines afin de comprendre la révolution botanique que son invention a permis.


L'ancêtre du terrarium, la caisse de Ward raconte l'histoire du concept de terrarium.
Caisse de Ward - Terrarium

La problématique des botanistes du XVième siècle.


Une très grande partie des plantes qui nous entourent aujourd’hui et que nous pensons originaires de nos latitudes sont en fait le résultat d’expéditions datant de la Renaissance. En effet, les trois quarts proviennent des échanges commerciaux entre les différents empires. A cette époque, les naturalistes qui explorent la planète disposaient de contenants non spécifiques destinés au transport de plantes, semences et bulbes. Disposés dans les cales ou sur le pont des bateaux, les végétaux étaient soumis à la rudesse d’une traversée océanique. Seulement une plante sur cent arrivait en état correct afin de continuer sont développement.


La solution de Nathaniel Bagshaw Ward.


Le concept de terrarium est le résultat d’une découverte accidentelle. Au cours d’une expérience, le scientifique enterra des cocons de papillons à l’intérieur d’un bocal scellé, après quelques temps, il remarqua alors la germination de spores de fougères. Condensation et luminosité adéquate : il découvrit que les conditions étaient propices à la culture des végétaux en milieu clos. Il améliora alors le concept du bocal simple pour construire des structures en bois et vitrées, entièrement hermétiques. Cette superbe découverte va permettre de cultiver et transporter des végétaux entre les continents. Par exemple en 1833, après 12 mois de pérégrinations, des espèces endémiques australiennes arrivèrent en parfaite santé en Angleterre. C’est une véritable révolution.


Le concept est détourné pour la décoration intérieure.


Le procédé séduit la société victorienne. Il permet de faire voyager puis de conserver les spécimens les plus incroyables de la planète : orchidées, fougères et plantes tropicales s’installent dans les caisses de Ward. Ces mini-serres réalisées sur la base de la technique du vitrail décorent l’intérieur des maisons cossues Londoniennes. Le but recherché était d’impressionner les visiteurs en étalant les plus majestueuses collections d’orchidées et plantes rares.


Par la suite…


La caisse de Ward devient alors la solution globale du transport de végétaux entre contrées lointaines. Prenons l’exemple de Robert Fortune qui lança la culture du thé en Inde vers 1850 en faisant voyager des théiers chinois vers différentes villes indiennes dont Darjeeling.

Dans tous les ports du monde, les caisses de Ward parcourent les mers afin faire voyager les végétaux que nous connaissons de nos jours. Encore plus incroyable : les bocaux hermétiques sont à l’étude pour la conservation et le développement des végétaux lors des futures explorations spatiales.


La renaissance du terrarium


Tombé dans l’oubli au fil des ans, il est désormais redevenu tendance. Au delà de l’intérêt botanique pur, ces bulles de nature et les paysages imaginaires qu’elles contiennent représentent une démarche artistique et esthétique. Aujourd’hui, les structures géométriques sont de retour et nous rappellent les formes des premières caisses de Ward, symboles d’une époque d’aventures et d’explorations.


Curieux ou curieuse ?


Découvrez le Fittonia, la vedette des terrariums !