top of page
LIVRAISON
4,95€
Les plus beaux accessoires de jardinage par Ma Conciergerie Végétale.
-10% AVEC
LE CODE WELCOME10
cadenas-transparent.png
PAIEMENT SECURISE
Paiement sécurisé par Stripe :
Visa, Mastercard, Amex
qualité-transparent.png
SAVOIR-FAIRE
Tous nos terrariums sont réalisés
à la main dans notre atelier.

Le terrarium est un objet attractif de plus en plus prisé pour faire entrer de la verdure dans les intérieurs. On le doit à une personne s’intéressant à l’entomologie.

 

 Nathaniel Bagshaw WARD (1791-1868) invente une boîte vitrée et étanche destiné à un papillon, il observe que grâce au cycle de l’eau dans le bocal fermé poussent des plantes dans la terre qui recouvre le fond de la boîte. Il perfectionne cette serre qui va servir aux transports internationaux de plantes à une époque où les voyages étaient très longs. Anecdote, les premières plantes à réussir le voyage partirent d’Angleterre, elles furent expédiées à Sydney en Australie, au bout de six mois elles y débarquèrent florissantes. Cette technique va permettre la diffusion de plants qui vont bouleverser les lieux de cultures : thé, hévéa…La biographie de Nathaniel Bagshaw sur PlantExplorers.com 

L’Homme poursuit ses expériences en faisant voyager et acclimater les plantes jusque dans l’espace.

Un  exemple remarquable de terrarium a été réalisé par David LATIMER, en 1960 il met une plante en bonbonne fermée hermétiquement, il l’arrose une fois en 1972, la plante est toujours vivante et prospère.

 

Ma Conciergerie Végétale, main verte ou pas, vous invite à poursuivre cette aventure.

 

L’importance de l’eau dans la création et le maintien de la vie est un enjeu vital. Que se passe—t-il dans un terrarium ? La maîtrise de l’eau et son économie !

 

Le terrarium de nos maisons va se décliner en plusieurs versions afin de répondre à l’écosystème exigé par les plantes qu’il accueille. On distinguera le terrarium fermé/tropical, le terrarium semi-ouvert, le terrarium ouvert et le terrarium aride.

L’avantage de cultiver une plante ou un mini-jardin en terrarium c’est le très peu de soin et d’arrosage qu’il nécessite. Le terrarium n’a pas d’évacuation pour l’eau, aussi l’apport d’eau doit être rare et en petite quantité pour ne pas noyer et pourrir les racines. Aussi, on ne peut pas parler d’arrosage ce terme laisse supposer que l’on verse une quantité d’eau généreuse, ce qu’il ne faut surtout pas faire.

Un humectage est plus parlant pour évoquer la phase d’apport d’eau.

Le biotope est assuré par un substrat, des boules de mousses, des billes d’argile qui vont s’imbiber d’eau et la diffuser aux racines. 

Le cycle de l’eau est en « mouvement perpétuel » dans le terrarium fermé. Les pots en univers clos vont autoréguler la réserve d’eau et convenir aux plantes tropicales qui ont besoin d’une humidité ambiante. 

Un pot en céramique ou en verre ouvert accueillera les plantes qui n’ont pas besoin d’humidité ambiante. Cet environnement confiné nécessite peu d’entretien, un brumisateur éventuellement pour humidifier la boule de mousse.

L’œil exercé du propriétaire de terrarium va déceler les besoins en eau. La mousse jaunit, elle est déshydratée. La température est élevée, le substrat se tarit. 

Il peut y avoir un excès d’humidité dans le terrarium fermé, les parois sont trop chargées en eau il faut alors l’ouvrir pour permettre au surplus de s’évaporer.

 

Ma Conciergerie Végétale vous propose des terrariums, une alternative au couple vase/soucoupe.

 

Le soleil, la lumière, la photosynthèse. L’énergie des plantes !

 

Une condition incontournable pour entretenir les biotopes est la lumière nécessaire à la photosynthèse. 

Le terrarium peut être placé près d’une fenêtre mais pas directement sous les rayons du soleil. Le soleil va dessécher le substrat et brûler le feuillage. 

Dans le terrarium fermé le cycle de l’air grâce à la lumière va fonctionner en huis clos les échanges gazeux propres aux plantes entre oxygène et dioxyde de carbone se font « en boucle ».

L’eau et le gaz carbonique sont indispensables pour assurer les échanges gazeux, pour synthétiser les molécules…résumé très, très, très succinct d’un phénomène fabuleux qui permet notre respiration et à nos poumons de nous insuffler la vie.

 

Ma Conciergerie Végétale sera au chevet de vos terrariums au moindre doute de votre part sur l’état  du biotope.

 

Et les plantes ? que trouve-t-on dans un terrarium ?

 

Pour le jardin a créé les plants devront être compatibles entre eux et avec la taille du terrarium.

Les plantes d’intérieur, les plantes tropicales, les cactus, les succulentes seront installés dans des pots décoratifs appropriés ouverts ou fermés.  

Les plantes doivent être relativement petites et avoir un système racinaire restreint. Le substrat ne fait que quelques centimètres et ne peut subvenir à un réseau de racines dense.

Le choix de plantes est très subjectif ou va résulter d’un coup de cœur, à la vue d’un terrarium on sait que c’est celui-là que l’on veut.

Le choix peut porter sur : plantes à feuillages décoratifs, plantes vertes, plantes aromatiques, Fittonia, Macodes Pelata, Pilea Moon Valley, Asparagus Plumosus, boules de mousse, cactées…la liste est longue…

 

Ma Conciergerie Végétale pourra personnaliser votre terrarium en y incorporant les plantes que vous aimez.

Le terrarium s’invite chez vous ! Comment l’entretenir ?

 

Récapitulons tout ce que l’on a appris sur le terrarium.

L’arrosage que nous rebaptisons humectage : pour le terrarium fermé, il est rare, il faut observer les parois ou la mousse, pour les autres types de terrariums réhumidifié le substrat après qu’il est un peu séché.

Le choix de l’eau se portera sur de l’eau de source peu minéralisée pour préserver les boules de mousse.

La lumière indispensable mais le soleil dangereux, l’exposition primordiale pour éviter assurer la photosynthèse. 

La  température ambiante entre 16 et 25 degrés, le changement de saison, un chauffage sont des facteurs de perturbation.

La taille du feuillage qui touche les parois, ou qui grandit trop vite.

 

Ma Conciergerie Végétale vous fournira tous les conseils d’entretien en vous remettant votre terrarium.

 

Mais à quoi ressemble un terrarium ?!

 

Il existe une large gamme de récipients à contenance très variable, selon qu’ils renferment une plante ou un jardin miniature. L’éventail des contenants passera d’un simple pot à confiture à un grand modèle imposant. 

Les formes sont sans limites : rond, carré, cylindre, coupe…ainsi que les matériaux qui le constituent : total verre, verre/fer, verre/bois, pot en céramique.

L’aspect du terrarium n’a pas de norme esthétique, il laisse courir l’imagination.

 

Ma Conciergerie Végétale vous propose différentes tailles de terrarium pour convenir à la place disponible dans la pièce ou à une étagère.

 

La déco et ses accessoires.

 

Après avoir choisi la taille, la forme et les plantes qui vont déterminer l’option terrarium tropical, humide ou aride, la décoration fera l’embellissement.

Le terrarium va reproduire un milieu en miniature, on va y introduire des éléments que l’on trouve dans la nature afin de reconstituer un paysage. 

La mousse imite l’herbe, les graviers décoratifs et les galets font office de rochers.

D’autres accessoires permettent de décorer cette jardinière : coquillages, sables aux coloris variés, bois, objets, éclairage led…

 

Ma Conciergerie Végétale vous permettra de personnaliser votre terrarium en y apportant votre touche déco.

 

Le terrarium végétal est en parfaite harmonie avec nos préoccupations environnementales actuelles. Il est entièrement recyclable ne contenant aucun plastique.

Outre sa présence décorative, le terrarium est un sujet de contemplation apaisant et poétique. 

Il sublime par sa beauté et sa perfection, le terrarium sphérique dans lequel nous Terriens évoluons sous un ciel protecteur… passagers d’une planète en voyage intersidéral.

bottom of page