Rechercher

Le Syngonium, une superbe plante décorative.

Le syngonium, liane dans son milieu naturel – la forêt tropicale - va croître de plusieurs mètres et partir, grâce à ses racines aériennes, à la conquête de la canopée à la recherche de la lumière !


Macodes Petola - Une espèce d'orchidée
Syngonium - Plantes - Ma Conciergerie Végétale

Dans nos intérieurs, il sera de taille plus modeste, évidemment. Très ornemental il prendra un aspect buissonnant, touffu et luxuriant. Il possède un atout, il est facile à entretenir.


Le feuillage, très décoratif, persistant, est composé de feuilles en forme de pointe de flèche qui vont modifier leur couleur, texture et apparence au cours des années en asymétrie, en folioles. Les feuilles sont vertes, chamarrées de jaune, de blanc, de rose selon les espèces et variétés. Chaque feuille est couverte de motifs, de taches ou de rayures. Bien que moins de 10 feuilles poussent par an, leur dimension entre 8 et 15 cm de long donnera rapidement une belle stature à la plante.


La tige flexible peut ramper, tomber, grimper le long d’un tuteur, et ce au goût de la personne qui prend soin du syngonium et choisit l’esthétique qui convient à son emplacement.


Les fleurs, des spathes (en forme de cornet) donnent un fruit vert qui à maturité vire au rouge. La floraison est rare quand la culture se fait en intérieur.

L’entretien, il se peut résumer en deux mots : aucune difficulté. Le syngonium tolère les petits oublis.


Le substrat, riche en substance organique (humus) doit absolument être bien drainé. Un vase en argile assure une aération grâce à sa porosité. Tous les 2 ans, procédez à un rempotage et renouvelez le sol.


L’arrosage, la croissance de mai à octobre demande un arrosage régulier mais modéré que l’on fait lorsque la terre commence à sécher afin de conserver un sol humide. L’apport d’eau doit être réduit pendant la période hivernale. Ne jamais laisser d’eau stagnante ou de terreau détrempé. Durant la période de croissance faire un apport en engrais tous les 15 jours. Un mauvais arrosage induira un jaunissement des feuilles.


L’exposition, la plante pourra être placée dans la mi-ombre aussi bien que dans un endroit ensoleillé. Toutefois, il faut savoir que la lumière attire le syngonium favorisant son développement, et, intensifie les nuances de couleurs. Pas de soleil direct qui le brûlerait.

L’ambiance, une température entre environ 14 et 22 degrés, respectera son exigence en chaleur. Son besoin en humidité peut être apporté par une légère vaporisation avec de l’eau distillée ou/et quelques billes d’argile humidifiées dans une soucoupe. Les feuilles poussiéreuses pourront être nettoyées avec une éponge ou par un arrosage.


Toute la plante est toxique. Il ne faut pas l’ingérer, la mettre hors d’atteinte des enfants et des animaux.


Le syngonium est cité parmi les plantes dépolluantes observées par la NASA et le scientifique B.C. Wolverton (années 1980). Dans les années 2010, des études complètent ces constations sur les propriétés des plantes dépolluantes. Les résultats tendent à démontrer qu’il ne faudrait pas moins d’une centaine de plantes en pot, dans une pièce, pour obtenir une possible amélioration de l’air. Aussi, les bons gestes seront les meilleurs garants pour une préservation de l’atmosphère. Dans la mesure du possible, limitez les sources de pollution : produits chimiques ménagers, peintures, ameublement, fumées…Préférez une bonne aération et un choix de matériaux sains…


On compte plus de 30 espèces de syngoniums et de nombreux cultivars.

Voici notre sélection : https://www.maconciergerievegetale.com/plantes-tropicales-terrarium


Vous souhaitez un beau décor végétal… mais… vous vous absentez souvent, de plus vous n’avez pas la main verte, et, peu de temps à consacrer à vos plantes… alors…optez pour le robuste mais élégant syngonium. Cette plante d’appartement au feuillage dense peut décorer n’importe quelle pièce logement ou bureau en apportant bien-être et harmonie grâce à ses touches de verdure bigarrées.